Newsletter

Black Friday bonne ou mauvaise idée ?

Nov 25, 2022 | Blog

Le Black Friday c’est la promo du jour !

 
Un peu d’histoire : Le Black Friday nous vient des Etats-Unis et est célébré le dernier vendredi de Novembre, le lendemain de Thanksgiving. Ainsi depuis les années 70, le jour du black Friday, les commerçants lancent des offres promotionnelles dans leurs magasins et depuis l’avènement de l’e-commerce, sur les boutiques en ligne.
 
Si le Black Friday est indéniablement un phénomène marketing qui a fait ses preuves, des mouvements en sa défaveur fleurissent depuis déjà plusieurs années. Entre la peur des consommateurs de se faire arnaquer et le questionnement environnemental, certaines entreprises hésitent à suivre la mouvance.
 
De ce constat, un collectif a été créé « Make Friday green again ». L’anti Black Friday n’est toutefois pas nouveau et existe même depuis 2017. Près de 500 entreprises, à l’instar de Joone, ont déjà rejoint le collectif créé par Nicolas Rohr.
 
Enfin, si le Black Friday et ses remises incroyables est facilement envisageable pour les grandes entreprises, en est-il de même pour les PME ?

Offrir de belles réductions à l’approche de Noël est un moyen facile d’attirer l’attention de nombreux acheteurs et d’augmenter ses ventes. Amazon a, par exemple, généré 4,8 milliards de dollars en 2020 à l’occasion du Black Friday et du Cyber Monday. C’est 60% de plus que la même période l’année précédente. Ce chiffre indique également qu’une grande partie de la croissance a été stimulée par la pandémie.

Le Black Friday est devenu une semaine, mais le grand jour est toujours le vendredi et nous voulons que les visiteurs trouvent des offres toutes les cinq minutes.
Ana Costi, responsable marketing B2C Espagne et Italie chez Amazon.

Mais toutes les entreprises n’y sont pas gagnantes. Pour les PME, le Black Friday peut être risqué.

Concurrencer les grandes entreprises et les multinationales avec des rabais importants signifie un effort économique pour les petites entreprises dont le résultat pourrait se traduire par une perte trop importante à supporter.

Les périodes aussi chargées que le Black Friday, demandent également davantage de personnel pour assurer un bon service, ce qui entraîne une augmentation des frais.Si vous décidez d’être compétitif et de baisser les prix, soyez conscient des risques que vous encourez.

L’autre option qui s’offre à vous est de ne pas prendre part au Black Friday. Certaines entreprises ont déjà constaté que cela ne leur était pas profitable.

C’est le cas de Meuf Paris, par exemple.

Meuf Paris a publié en 2019 ce post sur son compte Instagram expliquant les raisons pour lesquelles l’entreprise ne souhaite plus participer au Black Friday.

meufparis

Elle explique dans une vidéo, également publiée sur Instagram, que leur éthique de production ne peut être en adéquation avec le concept même du Black Friday. Leurs articles produits en France et 100% coton Gots impliquent des coûts de production élevés incompatibles avec les réductions massives d’un Black Friday.

À quoi faire attention si vous souhaitez participer au Black Friday ?
Si vous estimez que votre boutique en ligne devrait participer au Black Friday et compte tenu de l’impact du covid-19 sur les achats pendant les semaines précédant Noël, voici ce que nous recommandons :

#1 Intégrez des éléments de confiance sur votre site

Profitant de l’augmentation des achats en ligne depuis le début de la crise du coronavirus, les faux sites et arnaques ont proliféré sur Internet. Il n’est donc pas étonnant qu’à l’occasion du Black Friday, l’une des saisons de shopping les plus populaires de l’année, le nombre d’escroqueries soit de nouveau en hausse.

Les consommateurs qui ne sont pas habitués à faire des achats en ligne doivent donc être mieux informés sur les sites sur lesquels ils peuvent acheter en toute sécurité. C’est pourquoi vous devez intégrer des éléments tangibles de fiabilité sur votre boutique en ligne, tels que des avis clients, une large gamme de moyens de paiement, des garanties, etc.

#2 Examinez votre stock

Il est prouvé que pendant le boom de la crise, de nombreuses entreprises ont dû augmenter leur stock de produits pour éviter d’éventuelles ruptures dans la chaîne d’approvisionnement.

Compte tenu des tendances d’achat prévues pour ce dernier trimestre et des rabais importants que vous prévoyez de proposer à vos clients, nous vous recommandons de garder un œil sur vos stocks voire même de l’augmenter en prévision.

#3 Travaillez votre stratégie omnicanale

Plus que jamais, les entreprises doivent s’efforcer d’offrir aux consommateurs une expérience omnicanale leur permettant de faire des choix qui tiennent compte de leurs besoins. À ce propos et toujours selon Google, 37% des consommateurs ont indiqué qu’ils utiliseraient des options de click & collect ou de drive pour retirer leur commande.

#4 Optimisez l’expérience d’achat dans votre point de vente

Offrez à vos clients des informations précises sur la disponibilité de vos produits en magasins physiques, vos heures d’ouverture et les politiques de santé et de sécurité que vous avez mises en place.

💡50 % des consommateurs qui prévoient de faire des achats à Noël disent qu’ils choisiront d’acheter dans des magasins qui offrent une expérience sans contact.

💡Le Black Friday reste l’occasion pour toutes les entreprises, petites ou grandes, de réduire leurs stocks. L’idée serait peut-être alors de proposer de forts rabais sur les produits des saisons précédentes afin de minimiser le nombre d’invendus.

Gagner des commandes, souffrir des retours
Étant donné les importantes remises et la commodité des achats à partir de n’importe quel appareil connecté à Internet, les consommateurs ont tendance à acheter plus que ce dont ils ont besoin à l’occasion du Black Friday.

Cependant, des achats d’autant plus impulsifs entraînent une hausse des retours ! Les raisons d’un retour peuvent être multiples : le produit ne répond pas aux attentes du consommateur, la taille n’est pas la bonne, etc.

Le taux de retours dépend aussi des conditions établies par chaque site e-commerce : s’ils sont gratuits et avec enlèvement à domicile, il sera plus important que si le client doit assumer l’effort de l’envoi ou le coût du retour.

D’autre part, les entreprises qui ne les proposent pas gratuitement seront confrontées à des utilisateurs plus hésitants et un plus fort taux d’abandon de panier.

Là encore, vous devez être conscient de ce problème et agir en conséquence afin d’éviter un impact négatif sur le développement de votre entreprise et éviter quelques maux de tête. Il est aussi à noter qu’un fort taux de retour aura indéniablement un impact environnemental.

Conclusion

Si on peut certes rester sceptique quant à l’avenir de ce mouvement anti Black Friday, on ne peut toutefois nier l’ampleur évidente prise ces dernières années et renforcer par la crise sanitaire actuelle.

Si votre entreprise s’inscrit déjà dans une dynamique éco-responsable ou si vous souhaitez la faire évoluer dans cette direction, vous avez certainement tout intérêt à revoir votre communication et à black-lister le Black Friday. .

Cependant, il est évidemment que ce type d’événements marketing constituent pour certaines entreprises, un des temps les plus forts de l’année et qu’il serait difficile de s’en passer. Il vous appartient désormais d’analyser toutes ces informations et d’agir en tenant compte des besoins et des limites de votre entreprise !

 

source : https://business.trustedshops.fr/

Soldes, comment se démarquer ?

Soldes, un temps fort pour les commerçants ! Que ce soit l'été ou l'hiver, les soldes sont une période importante pour communiquer pour les entreprises. C'est le moment de liquider les stocks excédentaires, les fins de collections et les invendus... Tout en...

Communiquer sur Facebook ou Instagram ?

Instagram efficace en ce qui concerne le marketing directe Instagram est plus efficace en ce qui concerne le marketing direct : engager les clients, augmenter la reconnaissance, présenter de nouveaux produits/services, faire des comparaisons de marque. De plus,...

Rédiger des vœux de Noël formels, un petit guide pour vous !

Trouver les bons mots pour vos messages de Noël pour vos amis et vos proches est facile. Mais lorsqu'il s'agit d'écrire une carte à votre patron, employé, collègue, fournisseur ou client, tout se complique. Vous devez respecter la relation entre différentes personnes,...

Noël, une fête commerciale ?

Noël est un temps fort commercial pour toutes les entreprises, les commerces et les e-commerces. C'est une aubaine qui leur permet d'augmenter leur chiffre d'affaires de manière significative sur une courte période. Pour cela, la mise en place de promotions de Noël...

Pourquoi la newsletter ?

Garder le contact avec vos clients Les outils digitaux sont devenus essentiels aujourd’hui pour garder le contact avec vos clients. Nous conseillons toujours à nos clients de récolter des adresses mails pour mieux communiquer auprès de leurs clients. C’est très...

Saint-Valentin, bonne ou mauvaise idée ?

La Saint-Valentin une occasion de communiquer Il y a plusieurs raisons pour lesquelles il peut être avantageux de communiquer pour la Saint-Valentin en tant que commerçant : La St-Valentin est une occasion idéale pour faire la promotion de produits ou de services liés...

Inscivez-vous à notre Newsletter !

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer notre lettre d'information ainsi que des informations concernant nos activités. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans chacun de nos mails.